E-co-tonome

Durant notre séjour chez Brigitte à l'Esperluette de Fonchy, nous avons posté une annonce sur le site ecovillage global pour notre recherche de lieu (plus ou moins ce que nous avons mis dans la présentation de notre blog) afin d'être contacté par des groupes qui chercheraient de nouveaux habitants. Et ça n'as pas loupé, en quelques jours nous avons été contacté par plusieurs personnes, mais un nous a particulièrement attiré. C'est le projet : E-co-tonome de Matthieu et Éléonore. Après notre séjour chez Brigitte nous sommes donc aller au nord du Lot pour rencontrer Matthieu et Éléonore le temps d'une petite semaine.

Le lieu

Le lieu est un grand champ d'anciens pâturage d'environ 4 hectares, à environ 600 mètres d'altitudes. Il y a deux sources d'eau, dont une qui commence sur le terrain et une petite rivière qui passe en bas du terrain. Il y a une vieille grange, qui est plutôt grande, mais qui, à cause de la pluie et du temps est à retaper. C'est cependant un bon bâtiment qui pourra faire une excellent lieu commun. Il y a également une zone constructible, suffisamment de place pour faire trois habitations.

Le projet

Matthieu et Éléonore ont récemment acheté le terrain pour s'y installer pour vivre une vie plus responsable et plus aligné avec leurs valeurs. Ils sont actuellement en recherche d'habitants, c'est la raison pour laquelle ils nous ont contactés. Matthieu (ingénieur informaticien) aime les données et les calculs, il s'est déjà penché sur l'organisation du terrain, symbolisé sur le terrain par des fils tendu qui permettent de se projeter et de comprendre la future disposition de l'espace. Évidement, toutes ces prévisions peuvent être amenées à changer en fonction des besoins et des ressources disponibles. C'est cependant un excellent point de départ et si ses prévisions ne change pas car elles sont finalement les plus efficaces et fonctionnelles, tant mieux !

Les principes de bases du terrain sont : – une autonomie en eau grâce à la récupération d'eau des toitures et dans des étangs, stockage dans une/des cuves enterrées et dans les étangs, phytoépuration, deux sources présente sur le terrain. – une autonomie en électricité grâce au courant dans l'eau avec des systèmes de barrage hydroélectrique afin de profiter du relief du terrain et des étangs. Matthieu nous a montré le principe de turbine “vortex” pour amplifier le courant de l'eau naturellement. – une autonomie alimentaire avec la culture en agroforesterie – créer un lieu et un réseau dynamique sur place et dans les alentours

Ce ne sont que les grandes lignes, en effet, Matthieu et Éléonore ont prévu de nombreuses petites activités secondaires, par exemple de la culture en terrasse, une champignonnière (ce qui nous intéresse énormément), un poulailler, et pleins d'autres choses...

Au travail

Durant notre semaine nous avons travaillé quelques demi-journée aux cotés de Matthieu. Nous avons fabriqué de toilettes sèches (cabanon + assise) afin d'avoir un endroit où se soulager sur place pendant les travaux ou en cas de camping sur le terrain. Les toilettes sont faites à partir de planche et de poteaux récupérer qui pour la plupart était bon pour le feu, puisque ce n'est qu'une installation temporaire il n'y a pas vraiment de danger de chute ou d'usure. Elles ont de suite été bien utile au cousin de Matthieu et à sa compagne qui sont venu passer quelques temps sur le terrain avec leur tente !

toilette sèche

Matthieu qui travaille habituellement seul à profiter de la présence de Samuel et de son cousin Benjamin pour organiser une “Mission spécial” : aller récupérer des poutres pour la charpente de la grange. Certaines poutres étaient très lourdes et difficiles à déplacer (d'après nos estimation la plus lourde pesait plus de 750kg ! Il nous a fallu un tracteur pour la rentrer et la sortir du camion !) Le dernier jour, nous avons aidé Matthieu à la mise en place d'un échafaudage pour soutenir le toit de la grange qui menace de tomber mais également pouvoir travailler en hauteur.

échafaudage dans la grange à rénover

Conclusion

Le courant est super bien passé entre nous quatre, nos projets se rejoignent et le lieu nous plais beaucoup ! Ce fut donc une superbe semaine passé à leurs côtés ! Nous allons retourner les voir en octobre pour faire connaissance avec leurs deux enfants, voir le lieu et les environs à un moment différent de l'année et passer du temps ensemble pour nous assurer que nous sommes toujours tous en phase sur le projet.

Merci à Matthieu & Éléonore pour leur accueil, même si nous ne sommes restés qu'un peu moins d'une semaine, nous avons passé de très bons moments et avons beaucoup échangé sur nos attentes et nos besoins. Nous avons été très content de rencontrer des gens avec qui nous partageons une même vision de notre futur, c'est très rassurant pour l'avenir !

Nous avons hâte de revoir Matthieu, Éléonore, leurs deux enfants et le terrain !

En espérant que tu aime suivre nos aventure ! Si tu a des remarques, des commentaires ou des questions, n'hésite pas à nous envoyé un message ou un mail : ludivine@tuta.io

À bientôt pour plus d'aventures ! 😉